Ordi 3.0

Le 3 décembre 2016, à l’occasion de l’inauguration de l’Auberge des Solidarités et du Numérique, Pierre Perez, Conseiller Economie Circulaire, Direction de l’Agence du Numérique Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique & Responsable de la mission « Numérique et Economie Sociale et Solidaire » près du Cabinet de Mme Martine Pinville, Secrétaire d’État ; Chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie Sociale et Solidaire, invité à la manifestation, laissait entendre qu’il « lançait par la même occasion Ordi 3.0 ! ». Une phrase qui a dû échapper à l’attention de tous… et que je veux remettre en lumière, passée l’émotion du moment.

logo-ordi3

Bref rappel de « Ordi 3.0 »

Avec Ordi 3.0, le Gouvernement souhaitant impulser et accompagner « un projet national de territoire », à dimension collective, participative et sociale, s’engage avec le soutien de l’ensemble de la collectivité territoriale (citoyens, porteurs de projets associatifs et entrepreneuriaux, opérateurs de la collecte, de la réparation, du réemploi d’équipements électriques et électroniques et de sa réutilisation), à développer une filière nationale de collecte, de rénovation et de redistribution de matériels informatiques permettant les usages du numérique par le plus grand nombre de personnes physiques et morales, dans une démarche d’économie solidaire, circulaire et de qualité environnementale.

GSVO est déjà labellisée Ordi 3.0 !

A ce titre l’association participe à ce projet national et s’est engagé à le développer sur le territoire du Val-d’Oise. L’Auberge est une étape importante et un modèle « dont le Ministère pourrait s’inspirer » selon le mot de Pierre Perez dans le cadre des recherches pour « une deuxième vie pour l’informatique ».