Rentrée de septembre 2017 : Auberge des Solidarités… et des Innovations

Auberge des Solidarités… et des Innovations

Ce n’est pas le doute qui rend fou mais plutôt la vérité…

La vérité aujourd’hui ? Tout semble indiquer que l’État ne peut pas tout et nous le savions !

Alors si nous n’y ne prenons pas garde, les mouvements de solidarité vont se gripper et tomber en panne les uns après les autres !

Existe-t-il une issue ?

Chacun doit faire sa part.

Cette saison, nous voudrions faire de l’Auberge de Solidarités et du Numérique, une Auberge des Innovations sociale, culturelle, sociétale, sociolinguistique où il est possible de changer de paradigme. La Ville a fait sa part. L’État fait le sien et nos partenaires nous apportent leur soutien indéfectible depuis des années. Cette année nous apportons encore notre part contributive en proposant un nouveau paradigme.

Quel est alors le nouveau paradigme auquel il faut s’aspirer ?

Avant tout, nous sommes convaincus que nous pouvons inventer nous-mêmes les moyens de réaliser ce que d’autres ne peuvent pas faire pour nous. Si nous le voulons, ensemble, nous sommes les acteurs et les créateurs du nouveau paradigme

Que trouve-t-on à l’Auberge des Solidarités et du Numérique ?

Chacun y trouvera ce qu’il voudra bien y amener ! Par conséquent, le paradigme en question est fondé sur les principes de la Solidarité. Il ne s’agit pas que d’aider l’autre mais de s’entraider. Il s’agit essentiellement d’apprendre de l’autre à faire soi-même plutôt que de « se laisser faire ».

Le Jardinier apporte son savoir-faire et le met au service des autres.

L’Informaticien, après avoir découvert les techniques de l’Agroécologie, met le Numérique au service du Jardinier et des visiteurs afin que ces derniers puissent approfondir chez eux les pratiques apprises au contact du Jardinier.

Les jeunes, élèves, collégiens, lycéens et étudiants viennent raconter leur Environnement Numérique de Travail aux parents, victimes de la fracture numérique.

Les différentes actions qui s’articulent les unes par rapport aux autres, sont portées par des volontaires bénévoles.

Nous soulignerons l’exemple des « Volontaires en Service Civique ». Leur mission s’inscrit de le cadre de la solidarité. Mais, ils portent eux-mêmes un projet. Ils trouvent un soutien au sein de l’Auberge pour les aider à aller au bout de leur projet personnel. C’est ainsi qu’ils assisteront les Conseillers Médiateurs en Numérique qui à leur tour les accompagnent pour de mettre en pratique leurs connaissances et compétences en cours d’acquisition.

Méthodologie d’accompagnement à l’Auberge des Solidarités et du Numérique

Dans chaque domaine, nous mettons en œuvre des ateliers collectifs fondés sur l’apprentissage intergénérationnel. Ces ateliers permettent de mettre au même niveau, animateurs et apprenants. Ils apprennent les uns des autres dans un contexte de convivialité.

Les apprenants sont suivis individuellement en atelier de pédagogie personnalisée lequel favorise l’approfondissement des connaissances et compétences en cours d’acquisition ou acquises.

Nos ateliers collectifs sont de véritables « ateliers citoyens »

Par définition, l’atelier citoyen est un lieu de dialogue, d’idées et d’expertises citoyennes. Lieu de dialogue et de recherche de solutions alternatives pour sortir des problématiques, l’atelier citoyen fait appel aux connaissances et au bon sens de chacun. Il est une expérience de collaboration en bonne intelligence entre experts et citoyens soucieux d’apporter des réponses pragmatiques aux difficultés rencontrées localement.

L’atelier citoyen se donne des objectifs :

  • coconstruire une solution
  • organiser une expérimentation sur les différents sujets
  • synthétiser, diffuser mutualiser les expériences réussies le plus largement possible par des conférences, tables rondes, expositions, communication sur le web et dans la presse

Les échanges entre les participants de l’atelier devront faire preuve d’objectivité, de respect, d’écoute et globalement d’une envie de partager une expérience caractérisée par :

  • une écoute bienveillante,
  • un partage du temps de parole,
  • l’absence de jugement préétabli sur ce qui est dit, sans donneurs de leçons

Nos ateliers en cours de développement :

  • Atelier sociolinguistique pour apprendre le Français Langue Étrangère ou pour débuter l’apprentissage du Français
  • Atelier d’Apprentissage de l’Internet Utile et des démarches administratives en ligne
  • Atelier Participatif de la Repair Action d’objets, notamment le petit électroménager domestique, l’ordinateur et ses périphériques, le vélo etc.
  • Atelier Pratique de Jardinage
  • Atelier vélo pour apprendre à faire l’entretien ou la réparation
  • Atelier Vélo École pour apprendre à faire du vélo
  • Atelier des Arts Culinaires et Cuisines du Monde
    Etc.

Qui sommes-nous ?

Générations Solidaires Val-d’Oise

C’est en 2007, que les activités de l’association ont démarré. Il s’est agi pour des habitants de Vauréal et de Cergy-Pontoise, de soutenir l’action engagée par la Ville de Vauréal dans le cadre de la Coopération Décentralisée avec la commune de Kétou au Bénin :

– l’Opération « un vélo pour un collégien de Kétou », à laquelle ils ont répondu massivement, certains faisant don de leur vélo et d’autres s’activant à le réparer.

L’Opération « un vélo pour un collégien de Kétou », connue des Cergypontains en novembre 2008, est l’acte fondateur qui a rassemblé des volontaires bénévoles qui ont remis en état de bon fonctionnement des vélos qui sont envoyés à Kétou pour soutenir les collégiens.

Le vélo, outil de solidarité internationale en 2008, devient en 2010 un moyen pour tisser des liens de solidarité locale.

En 2010, l’association Générations Solidaires Vauréal, aujourd’hui Générations Solidaires Val-d’Oise 95, est créée en hommage aux nombreux Valdoisiens qui ont contribué à son émergence.

Elle porte à son actif, plusieurs activités socioculturelles d’apprentissage intergénérationnel :

  • L’Atelier de la Repair Action Vélo
  • L’Atelier Intergénérationnel Seniors Internet
  • L’Atelier hebdomadaire Mini Repair Café

Grâce à une méthodologie pragmatique pour appréhender, communiquer et agir pour une solidarité active, l’association Générations Solidaires 95 ambitionne d’impulser l’Éducation Populaire au Numérique et un Pôle de Coopération Solidaire et Économique sur le territoire dit Vauréal-Hautil avec un rayonnement en Val-d’Oise.

Les participants aux activités sont :

  • Volontaire –bénévole
  • Adhérent-Sympathisant
  • Membre Actif
  • Personne-ressource

Nous rencontrer ?

Siège de l’association :

Générations Solidaires Val-d’Oise
Hôtel de Ville, 1 place du Cœur Battant 95490 Vauréal

 

Nos ateliers sont situés :

Auberge des Solidarités et du Numérique sise 95, boulevard de l’Oise 95490 Vauréal

Nous contacter :

Nota
L’Auberge a été inauguré le 6 décembre 2016.
Pour en savoir davantage, cliquer ici.